Osez le plaisir de l’adultère

Beaucoup le nient, mais d’après un récent sondage près de 70% des 18-50 ans ont déjà été infidèle, quelles sont les raisons de ces choix d’adultère?

A l’ère d’Internet, des sites de rencontres, la tentation de l’infidélité n’a jamais été aussi forte, touchant hommes et femmes sans distinction. S’il est parfois difficile de résister à la tentation, comment faire pour raviver la flamme au sein de son couple? Surtout quand passent les années et que la routine s’installe.

Un sondage révèle qu’une française sur deux a déjà été infidèle ou envisage de l’être. Les femmes française sont donc les plus volages ! Et, surprise, 50% des femmes âgées entre 50 et 64 ans se laissent également séduire par une autre personne que leur conjoint.

Début 2017, en France métropolitaine, 32 millions de personnes majeures déclarent être en couple. Dont 72 % d’entre elles sont mariées et partagent le même logement que leur conjoint. Mais 32 % de ces femmes ont déjà été infidèles ou envisagent de l’être…

Qui sont ces femmes qui n’ont pas peur d’aller voir ailleurs ?

« La femme infidèle a des remords, la femme fidèle a des regrets » un vieux proverbe japonais visiblement adopté par de nombreuses françaises. Troisièmes femmes les plus infidèles en Europe en 2016, elles sont 30 % à avouer être tentées par un autre homme que leur conjoint.

La majorité de ces infidèles succombent facilement à la tentation d’une histoire d’un soir. Les autres trompent parce qu’elles ne sont pas satisfaites sexuellement ou souvent par lassitude…

Mais qu’est-ce qui les fait succomber?

En cas d’adultère, la majorité des femmes se sentent principalement attirées par le physique. 32% par l’humour ou encore l’intelligence pour 20% d’entre elles. Sachez que 25% des femmes infidèles trompent par vengeance de leur conjoint. Car il faut rappeler que plus d’un homme sur deux en France est infidèle. Les Français sont même les champions d’Europe de l’adultère !

Selon les statistiques du site SexHotel.fr près de 30% des femmes reviennent quotidiennement pour faire des rencontres sans lendemain. 10% d’entre elles se contentent juste de discuter ou de faire quelques exhibitions en webcam, une manière pour elles de sortir de quotidiens en osant le jeu du voyeurisme.